array(3) {
  ["lang"]=>
  string(2) "fr"
  ["module"]=>
  string(5) "Pages"
  ["titre"]=>
  string(29) "le-reseau-des-bergers-d-appui"
}
string(6) "defaut"
string(6) "defaut"

Le réseau des Bergers d'appui

PRESENTATION

La Pastorale Pyrénéenne apporte depuis plusieurs années un appui technique auprès des éleveurs grâce à son animation chien de protection. Le chien est un élément actif en matière de protection des troupeaux mais ce n’est pas l’unique paramètre à prendre en compte pour optimiser les résultats en terme de lutte contre les prédations.
 
Pour cette raison, la Pastorale Pyrénéenne a mis en place, depuis 2010, un réseau de bergers d’appui afin d’apporter une aide complémentaire aux éleveurs et aux bergers en liaison avec les services de l’Etat et les structures d’animation en place.
 
Cette action a pour but d’apporter un service non payant aux éleveurs et aux bergers concernés par les prédations. L’objectif est d’intervenir en appui lors de ces épisodes et de limiter les attaques sur les troupeaux par la mise en œuvre de moyens de prévention.
 

  • Le réseau bergers d’appui
  • Objectif du réseau :
  • Quelles missions ?

 

LES MISSIONS

Le réseau bergers d’appui  (contacts BA) :
 
Il est constitué de :

  • 3 bergers, professionnels du gardiennage de troupeaux, ayant déjà géré des estives sur des zones de prédation
  • 1 coordinateur du RBA, Matthieu GARNIER, également Berger d'Appui. Il centralise toutes les demandes d’aide émanant d’éleveurs ou de bergers afin de prioriser les actions et d’optimiser les interventions.

Chaque membre de l’équipe est capable d’intervenir sur n’importe quelle estive du massif entre le 1er juin et le 31 octobre (période où les troupeaux sont exposés à une plus grande vulnérabilité).  


       
Objectif du réseau
 
Aider les éleveurs, les bergers et les apiculteurs à protéger les troupeaux et les ruchers en zones sensibles à la prédation.
 
L’intervention  des bergers d’appui :

  • est gratuite et  ponctuelle (les bergers d’appui n’ont pas vocation de remplacer les bergers salariés ou les éleveurs gardien).
  • se fait sur demande de l’éleveur, du berger ou de l’apiculteur
  • est soit en prévention soit en urgence (après une attaque).

   
 
Les missions
 
Aide ponctuelle à la gestion du troupeau

  • Surveillance accrue en cas de prédations avérées,
  • Aide occasionnelle à la mise en place du regroupement nocturne des troupeaux,
  • Recherche d’animaux pour regrouper l’ensemble du troupeau après une attaque.

 
 Aide à la mise en œuvre des mesures de protection (troupeaux et ruchers) :

  • Aide au montage, démontage et déplacement des parcs de nuit et clôtures pour ruchers  
  • Informations techniques sur ces parcs (matériaux utilisés, préconisations)

Informer et diffuser les contacts utiles :

  • Pour la mise en œuvre de moyens de protection (DDT…)
  • Les constats de dommages (ONCFS….)
  • Remonter les informations ou les besoins venant du terrain vers les structures concernées
  • Effectuer la liaison avec le réseau « techniciens chiens de protection » de l’association (diffusion du contact du technicien de secteur...)

 
    

Fin de saison d’estive
 
En fin de saison d’estive, un travail d’évaluation est effectué par le coordonnateur du réseau au travers d’un bilan des actions menées. Ce bilan est transmis à l’ensemble des partenaires.
 
Pour l’association, il est important qu’il y ait une suite aux interventions des bergers d’appui. Autrement dit qu’une réflexion soit menée sur l’amélioration de la protection des troupeaux et des ruchers en partenariat avec les acteurs concernés.