array(1) {
  ["lang"]=>
  string(2) "fr"
}
string(6) "defaut"
string(6) "defaut"

Accueil

La Pastorale Pyrénéenne est une association au service des professionnels du pastoralisme (éleveurs, bergers, apiculteurs…) sur l’ensemble du Massif Pyrénéen.

En plus d’un contexte économique difficile, le pastoralisme des Pyrénées doit s’adapter à de nouveaux enjeux tels que : l’entretien des paysages, la qualité des produits, le retour des grands prédateurs, l’augmentation des attaques de chiens divagants et des vols de troupeaux… ou encore le partage de l’espace avec les activités de loisirs.

En réponse aux contraintes liées à la prédation, la Pastorale Pyrénéenne s’attache, par le biais de son Pôle Chien de Protection et de son Réseau de Bergers d’Appui, à :
 

  • Etudier et développer des moyens de protection des troupeaux (chiens de  protection, parcs de nuits…) 
  • Promouvoir et vulgariser l’utilisation de ces techniques sur les exploitations et les estives ;
  • Aider les bergers, vachers et apiculteurs à mieux protéger leurs troupeaux, par un appui technique concret sur le terrain. Ainsi la Pastorale Pyrénéenne est une association spécialiste du Patou des Pyrénées, elle s'attache à introduire le chien Montagne des Pyrénées dans les élevages caprins et ovins du massif, excellent moyen de protection des troupeaux contre les prédateurs.

 

Bonne visite et bonne lecture à tous !

Le Patou

Le Montagne des Pyrénées dit « Patou » est un chien de dissuasion qui a pour fonction de protéger les troupeaux. Très actif, il est efficace face à tous types de prédateurs (chiens divagants, faune sauvage…) ou encore contre le vol

 

Le Berger

La présence de prédateurs implique la pratique d’un gardiennage permanent. Sur l’estive, le Berger, assisté de son chien de conduite et parfois d’un Patou, garde et soigne les troupeaux des éleveurs qui l’emploient. 

Les Parcs

Constitués d’une clôture électrifiée à la fois souple et légère, les parcs de regroupement nocturne et pour la chôme permettent la contention et constituent une barrière physique entre les troupeaux et les prédateurs.

Le Chien de conduite

Que ce soit pour donner le biais, garder à bâton planté, rassembler, contenir ou encore  parquer, le chien de conduite est l’auxiliaire incontournable qui facilite grandement le travail du berger et du chien de protection.